Vous êtes ici: Accueil > Bien manger > Remplacez le sucre par…

Remplacez le sucre par…

Le sucre raffiné est un ennemi de la ligne et de la santé.

Pris en excès il favorise la prise de poids, la cellulite mais également certaines maladies.

Il suffit de savoir par quoi remplacer le sucre pour aider notre organisme à bien fonctionner.

Excès de sucre et maladies

Au même titre que l’excès de matières grasses de mauvaise qualité et de sel, l’excès de sucre peut avoir une incidence néfaste sur la santé des enfants, des adultes et des personnes âgées.

Personne n’y échappe. C’est la raison pour laquelle il est fondamental de changer son mode d’alimentation afin de réduire les quantités de sucre ingérées quotidiennement.

Les principaux problèmes de santé qui peuvent être dus à une trop grande consommation de sucre sont :

  • Le diabète
  • L’ostéoporose
  • La constipation
  • Les affections du côlon
  • Les maladies cardiovasculaires
  • L’obésité
  • L’aggravation des mycoses
  • Les caries

Il ne faut pas oublier que du sucre « caché » est présent dans bien des aliments mais aussi dans les conserves et les plats préparés industriellement.

On ne dira jamais assez qu’il est préférable d’élaborer ses repas à la maison pour servir à sa famille une alimentation plus saine et équilibrée.

Remplacer le sucre pour être en bonne santé

Justement, le but est de favoriser les fonctions de l’organisme pour être en bonne santé.

En plus d’éviter sodas, pâtes à tartiner, gâteaux, viennoiseries et bonbons, entre autres, dans lesquels la proportion de sucre est assez impressionnante, il est possible de remplacer le sucre dans la préparation des desserts et entremets maison, ou tout simplement pour adoucir un yoghourt si la saveur au naturel n’est pas très appréciée.

On peut donc remplacer le sucre par :

  • Stévia
  • Xylithol
  • Erythritol
  • Sirop d’agave

Remplacer le sucre par la stévia et le xylithol : le must

La palme revient à la Stévia et au Xylithol.

La Stévia est un édulcorant naturel tiré d’un végétal d’Amérique du Sud.

Elle est dénuée de calories. Idéale donc pour perdre du poids mais pas que !

On sait déjà qu’en consommant régulièrement de la stévia à la place du sucre, on limite les risques de caries dentaires, de maladies cardiovasculaires, d’affections du côlon, d’obésité et de diabète.

Toutefois, son pouvoir très sucrant est capable d’entretenir l’addiction au sucré.

L’idéal serait d’apprendre à apprécier le goût naturel des aliments.

Le Xylithol, tout aussi naturel, est tiré de l’écorce du bouleau avant d’être synthétisé.

Il peut aussi être élaboré à partir de la canne à sucre, de certains fruits et du maïs.

Son pouvoir sucrant est identique à celui du saccharose mais son indice glycémique est faible.

Il a l’avantage de reminéraliser les dents et de prévenir l’apparition des caries.

Il peut être utilisé tel quel pour sucrer un fromage blanc ou dans des préparations à cuire.

Il ne faut toutefois pas dépasser 45 grammes par jour (ce qui est déjà considérable) et il ne faut pas en donner aux chiens, qui ne le tolèrent pas, comme le chocolat d’ailleurs (les pauvres ! :-)).

L’Erythritol, extrait du melon, des champignons, du raisin ou encore de la poire, ne fournit aucune calorie. Il permet donc de ne pas grossir. Il est à conseiller aux diabétiques.

Le sirop d’agave (obtenu en chauffant la sève d’un cactus) affiche un pouvoir sucrant extrême, ce qui permet d’en mettre très peu dans l’alimentation. Mais il est déconseillé aux personnes diabétiques et à celles présentant un excès de cholestérol. Néanmoins le sirop d’agave a un index glycémique bas, environ 4 à 5 fois plus faible que celui du sucre blanc.

La désaccoutumance au sucre peut demander un certain temps car le sucre, véritable poison, rend dépendant, au même titre que la cigarette, l’alcool ou d’autres drogues.

Enfin, le manque de recul ne permet pas d’affirmer que les remplaçants du sucre sont sans dangers pour la femme enceinte ou allaitante et les jeunes enfants. Aussi est-il vivement conseillé de se renseigner auprès d’un professionnel de santé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*