Vous êtes ici: Accueil > Psycho > Regarder la télévision, ça fait grossir !

Regarder la télévision, ça fait grossir !

Oisiveté, passivité, ennui, manque d’activité physique, grignotage… Voilà un cocktail gagnant pour prendre du poids. Face à cette constatation, il est donc facile de comprendre que regarder la télévision, ça fait grossir.

Mais la télévision pourrait bien être plus nuisible qu’elle n’y parait !

Un outil qui peut devenir inutile

La télévision n’est pas un fléau si elle est utilisée à bon escient.

Un conseil utile pour les adultes comme pour les enfants : elle ne doit pas être allumée à longueur de temps, et les séances télé devraient être limitées à un film, une émission ou à une compétition sportive par exemple.

Mieux vaut donc éviter le gavage excessif d’images à tout va, que l’on gobe littéralement bien souvent en pensant à tout et n’importe quoi.

Connaissez-vous le but des émissions télé ?

Vous informer ? NON !

En 2004, voici ce que Patrick Le Lay, PDG de TF1, en disait :

« Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective ”business”, soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c’est d’aider Coca-Cola, par exemple, à vendre son produit (…).

Or pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible.

Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible… »

En gros, la télévision a pour but de rendre votre cerveau disponible pour qu’il gobe plus facilement les publicités des annonceurs. Elle neutralise les différentes barrières de défense de votre cerveau afin d’y inscrire des messages publicitaires. Voila pourquoi on ne cesse de vous montrer à des images déclenchant des émotions comme la violence, qui viennent accaparer votre cerveau grâce aux réactions primitives qu’elles provoquent.

Si les dangers de la télévision vous intéresse, je vous conseille de regarder ce documentaire.

Il s’agit d’une conférence du chercheur en neuroscience Michel Desmurget.

La télévision fait grossir

La télévision, en accaparant votre cerveau à autre chose, diminue la sensation de satiété.

Il est prouvé que si vous mangez votre repas en regardant la télévision, vous allez manger plus que si vous l’éteignez.

Le drame est qu’en plus, ce passe-temps s’associe volontiers à un grignotage intempestif de produits trop salés, trop sucrés, trop gras, les spots publicitaires n’y étant pas étrangers.

Ce mode d’alimentation ne contient ni oligoéléments, ni minéraux, ni vitamines fondamentaux pour l’organisme. Il ne faut généralement pas longtemps pour prendre du poids, voire devenir obèse et augmenter les risques de maladies mortelles quand le temps passé devant la télévision dépasse 2h30 par jour. (En moyenne et à l’échelle mondiale, une personne passe 3h16min par jour devant la télévision).

Passez une soirée en famille à partager un jeu de société hilarant, en plus de dépenser bien plus de calories qu’une séance TV, c’est aussi l’idéal pour communiquer et resserrer les liens familiaux.

Il s’agit en plus d’un parfait anti-stress propice à un sommeil de qualité idéal pour conserver la ligne.

L’ordinateur, comme la télévision, devant lequel on a tendance à passer beaucoup trop de temps peut aussi être responsable du manque d’activités physiques.

Regarder la télévision ou être en bonne santé : pour maigrir, il faut choisir

Les dépenses caloriques sont minimes lorsque l’on passe du temps assis, sans activité physique.

On sait aujourd’hui que chaque jour, un enfant (ou un adulte) accro à l’écran de télé peut ingurgiter 200 calories supplémentaires.

Ce qui représente, sur un an, 73 000 calories en plus de celles prises au cours des repas quotidiens.

Si ceux-ci ne sont pas parfaitement équilibrés, il peut dépasser allègrement un million de calories en un an.

Il risque l’obésité, l’hypercholestérolémie, voire un diabète de type 2 et de s’exposer aux risques de maladies cardiovasculaires avant d’avoir atteint l’âge adulte.

Des conséquences auxquelles on ne pense pas toujours quand il en est encore temps…

Manger équilibré et bouger sont les gages d’une bonne santé, mais également d’une croissance harmonieuse et d’une scolarité réussie.

J’espère que cet article vous aura ouvert les yeux !

2 commentaires

  1. c’est décidé demain j’arrête de regarder autant la tv

Répondre à babeth Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*