Vous êtes ici: Accueil > Motivation > Pourquoi et comment mesurer votre tour de taille et vos mensurations ?

Pourquoi et comment mesurer votre tour de taille et vos mensurations ?

Utiliser un pèse-personne ou un impédancemètre ne vous suffit pas pour vous aider lors de votre aventure vers un corps plus mince.

La notion de poids doit toujours être accompagnée de données centimétriques.

Quelles en sont les raisons et comment faire pour prendre les bonnes mensurations ?

Le poids n’est pas le seul repère

Deux personnes de grandeur identique peuvent afficher des poids totalement différents.

Pourtant, la moins lourde ne sera pas forcément celle à laquelle on pense spontanément. En effet, le poids ne fait pas la différence entre le muscle, la graisse, l’os, etc…

Il indique une masse, quelle que soit sa composition. Or, le référentiel le plus objectif ne peut être obtenu qu’en multipliant les données, à savoir le poids en kilogrammes et les mensurations en centimètres.

Lors d’un régime pour maigrir, il est fondamental de ne perdre que la graisse superflue et de conserver ses muscles. Une fonte des muscles n’étant pas souhaitable.

De même, les bodybuildeurs notent précisément leurs mensurations, témoins de l’augmentation musculaire et/ou graisseuse.

La mesure du tour de taille

Le tour de taille est un indice incontournable en matière d’embonpoint.

En plus de l’IMC (Indice de Masse Corporelle), il permet de savoir si une personne présente un simple surplus graisseux ou une obésité.

C’est ce que l’on appelle le RTH ou Rapport Taille/Hanche.

Cela va permettre dans ce cas de savoir à quel type d’obésité on a affaire.

Pour les femmes qui ne sont pas enceintes, le tour de taille critique en Europe est de 80 cm, et pour les hommes 94 cm.

Il s’agit du stade à partir duquel les risques de maladies cardiovasculaires sont considérables, dus à la graisse viscérale.

Comment mesurer son tour de taille ?

Pour mesurer son tour de taille, il suffit d’un mètre ruban placé au-dessus du nombril, à l’endroit le plus fin.

Tenez-vous debout, bien droit, sans rentrer le ventre.

La prise des mensurations

Les mensurations sont également à prendre en considération dans le cadre d’un régime alimentaire.

Vous serez reboostés lorsque vous constaterez la perte des centimètres que ce soit au niveau des cuisses, des hanches, des mollets et ou des bras.

C’est même parfois bien plus parlant que la perte de poids car on a souvent des résultats beaucoup plus rapides grâce aux mensurations.

Pour mesurer le tour de hanche, le mètre ruban doit être placé autour des hanches, à l’endroit le plus proéminant.

Le tour de cuisse se mesure à mi-cuisse.

Le tour de mollet à la saillie du muscle.

Le tour de bras est la plus grande circonférence du biceps.

L’important est de toujours prendre vos mensurations au même endroit, et au même moment. Par exemple, si vous prenez vos mensurations après une séance de musculation, elles seront faussées puisque vos muscles restes gonflés après l’effort.

Attention tout de même de ne pas en faire une obsession !

Une mesure hebdomadaire est tout à fait raisonnable.

Ce relevé des mensurations peut être montré à un nutritionniste ou à un médecin traitant si le régime est médicalement encadré.

Si vous êtes sportif, il est très intéressant de tenir à jour un relevé des mensurations et du poids afin de constater l’évolution de vote taux de masse musculaire et graisseuse.

 

Respectez votre poids de forme

Le seul objectif de la prise des mensurations est de pouvoir disposer d’éléments comparatifs avant/après.

Le but n’est pas d’obtenir les mensurations parfaites – une donnée somme toute très subjective et qui tient plus du domaine du fantasme que de la réalité.

Atteindre votre poids de forme est donc l’objectif à atteindre, sans précipitation et sans stress. L’enjeu est avant tout de protéger votre capital santé, sans frustration, sans famine, sans tristesse.

Je ne vous répèterai jamais assez que harmonie du corps et le bien-être s’acquiert grâce à une alimentation saine, variée et équilibrée et à une activité physique régulière.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • yhs-elex_myv9
  • tour de taille
  • comment mesurer son tour de hanche
  • comment prendre ses mensurations pour un regime
  • meusuration du ventre
  • comment mesurer son tour de taille
  • comment mesurer son ventre
  • comment mesurer son tour de cuisse
  • comment prendre son tour de taille
  • chrononutrition perte de taille

3 commentaires

  1. Très bon article. Je fais plus attention aux mensurations qu’au poids effectivement. Et c’est la combinaison des deux qui peut nous donner des informations assez précises sur l’évolution de notre corps.
    A ces deux critères, j’en rajouterai un troisième: se prendre en photo mensuellement.
    On peut voir pas mal de choses visuellement en comparant deux photos. Bon parfois cela demande un peu d’expérience et nécessite d’avoir le recul nécessaire pour bien interpréter les choses. Certaines personnes se trouvent toujours affreuses en photo malgré une évolution positive flagrante!

    A plus et joyeuses fêtes 🙂

    Nicolas

  2. Salut !

    Prendre des photos est une bonne idée, personnellement je ne suis pas trop du genre à prendre mes mesures 4 fois par semaine 😉

    Je sais que ce que je fais est efficace, à partir de la, quand je ressent de bonnes sensations c’est bon signe – Je n’ai pas encore investi dans une balance à impédance bien que je pense qu’elle soit utile. L’idée du ruban est très bonne aussi.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*