Vous êtes ici: Accueil > Motivation > Perdre du poids, ça s’apprend.

Perdre du poids, ça s’apprend.

Les sumos utilisent des stratégies très performantes pour devenir les plus gros possibles. A l’inverse, perdre du poids, ça s’apprend aussi !

Si vous avez des kilos à perdre, c’est peut-être que vous ne vous êtes jamais vraiment intéressé à comment faire pour maigrir.

Plus grave, peut-être croyez-vous tout savoir.

Nous parlerons dans cet article d’un concept aussi important dans la vie que dans le domaine de l’amincissement : l’indice d’enseignabilité.

Commençons par une petite histoire, « Les moutons noirs » :

Les moutons noirs

Un ingénieur, un physicien expérimental, un physicien théoricien et un philosophe se promènent dans les montagnes d’Écosse.

Quand ils atteignirent un sommet, ils aperçurent un mouton noir sur une crête avoisinante.

– On voit que les moutons écossais sont noirs, déclara l’ingénieur.

– Il serait préférable de dire que certains moutons écossais sont noirs, dit le physicien expérimental.

Le physicien théoricien réfléchit un instant et dit

– Il serait plus correct de dire qu’au moins un des moutons écossais est noir.

D’un côté, du moins, corrigea le philosophe.

Cette histoire est tirée du livre La Métaphore : voie royale de la communication, de Gérard Szymanski.

 Les morales de cette histoire

Je suis sûr que nous pourrions trouver une dizaine de morales intéressantes à propos de cette petite histoire.

Avant de nous intéresser à celle que j’ai choisi de détailler, voici quelques idées :

1) L’homme a tendance à généraliser et cela le prive souvent de la vérité.

2) Le philosophe fait preuve d’humilité face aux informations acquises grâce à ses sens.

« La seule chose que je sais, c’est que je ne sais rien » disait Socrate.

Nous ne devrions pas faire confiance à 100% à nos 5 sens qui peuvent nous jouer des tours. Nous devrions d’avantage nous fier à notre cerveau droit, siège de l’intuition.

3) Suivant leurs origines, leurs cultures, leurs convictions, et leurs passés, des personnes peuvent interpréter un même évènement complètement différemment, et tous peuvent avoir entièrement raison.

4) Nous ne savons pas ce que nous ne savons pas, donc nous devrions rester à l’écoute en permanence.

C’est de cette dernière idée dont je souhaite vous parler aujourd’hui.

L’indice d’enseignabilité

Dans tous les domaine de votre vie, et surtout dans celui de l’amincissement, avoir un haut indice d’enseignabilité est essentiel.

L’indice d’enseignabilité est une note entre 1 à 10.

Il est composé de 2 variables :

  • Votre volonté d’apprendre
  • Votre volonté d’accepter le changement

Je rencontre souvent des gens qui ont des objectifs et qui se disent prêts à tout pour y arriver.

Seulement, dans les faits, ils ne bougent pas le petit doigt.

Soit parce qu’ils croient tout savoir (basse volonté d’apprendre), soit parce qu’ils ne sont pas prêts à faire de sacrifices pour apprendre (basse volonté d’accepter le changement).

Est ce que vous êtes heureux au point ou vous en êtes ?

Si vous voulez plus de la vie, si vous voulez être à l’aise dans votre peau, vous coucher avec le sourire, dormir excellemment bien, vous réveiller heureux, passionné par votre vie, avoir la pêche, être enthousiaste.

Si vous voulez vous sentir bien, avoir un corps sain, fort, souple, mince, beau, ne jamais être malade, être plein d’énergie et être en pleine santé.

C’est POSSIBLE !

Mais si vous voulez tout cela, si vous voulez que les choses changent dans votre vie, il va falloir que VOUS CHANGIEZ les choses dans votre vie.

Si vous faites les mêmes choses encore et encore, et que vous vous attendez à un résultat différent, alors vous avez perdu la raison.

Vous voulez perdre du poids, mais êtes-vous enseignable ?

Si vous voulez maigrir, ce n’est pas en continuant à faire les mêmes actions qui vous ont rendu gros que vous mincirez.

Vous devez être conscient que pour maigrir,  la solution c’est d’apprendre encore et encore comment votre corps fonctionne et comment être en bonne santé.

Vous devez apprendre quelles sont les actions à mener pour mincir et obtenir ce que vous voulez.

Il faut lire et s’intéresser au sujet qui vous tient à cœur.

Quel est votre indice d’enseignabilité ?

Je vous rappelle qu’il est composé de 2 variables :

  • Votre volonté d’apprendre
  • Votre volonté d’accepter le changement

Quelle est votre volonté d’apprendre ?

Quelle est votre volonté d’accepter le changement ?

Combien de temps êtes-vous prêt à sacrifier ? Combien d’argent et d’efforts êtes vous prêt à donner ?

Certains s’exclameront : « J’ai une volonté d’apprendre de 10/10 ! Mais je n’ai pas le temps de regarder ces 4 vidéos remplies de bons conseils pour avoir un ventre plat, car je dois aller voir un film… »

Êtes-vous prêt à arrêter de regarder la télévision pendant une semaine ?

Qu’est ce que vous êtes prêt à abandonner pour apprendre comment obtenir ce que vous souhaitez ?

Quelle est votre activité favorite ?

Aller au cinéma ? Faire du shopping ? Jouer à l’ordinateur ? Regarder des séries télévisées ?

Est-ce que vous êtes prêt à arrêter ces activités pendant 1 semaine, un mois, ou même un an ?

Quelle est réellement votre volonté d’accepter le changement ?

Si vous n’êtes pas content de la situation actuelle, c’est que pendant un long moment, vous avez pensé et agi d’une certaine façon.

Quelle est aujourd’hui votre volonté de changer la façon dont vous ressentez les choses, de changer la manière dont vous faites les choses.

Si vous mangez au Macdonald 3 fois par semaine et que je vous dis que vous n’avez plus le droit d’y aller, comment réagiriez-vous ?

Si votre volonté d’apprendre est à 10 mais que votre volonté d’accepter le changement est à 0, alors vous avez un indice d’enseignabilité de 0 !

Voici ce que vous devriez penser :

« Je ferai tout ce qu’il faut pour apprendre cela, c’est ma priorité numéro 1. Je vais changer tout ce qu’il faudra dans ma vie pour pouvoir m’y consacrer pleinement »

Soyez enseignable, et apprenez à maigrir

Votre indice d’enseignabilité varie en permanence.

Une fois que vous avez appris une nouvelle information, vous ne savez pas qu’il y a encore d’autres choses que vous allez apprendre, alors votre indice d’enseignabilité descend, à moins que vous vous mettiez en tête que vous n’aurez jamais appris, mais que vous serez toujours un apprenti.

C’est en vous considérant éternellement comme un débutant, que vous aurez toujours une haute volonté d’apprendre.

D’ailleurs, n’est-ce pas Lao-Tseu qui nous disait « Quand le débutant est conscient de ses besoins, il finit par être plus intelligent que le sage distrait. » ?

J’espère que cette petite réflexion vous aura été utile. Donnez-moi votre avis en me laissant un commentaire ci-dessous.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*