Vous êtes ici: Accueil > Psycho > Mes 3 habitudes pour mincir en restant zen

Mes 3 habitudes pour mincir en restant zen

Pour beaucoup, perdre quelques kilos est un vrai calvaire…

Perdre du poids est souvent synonyme de régime, restriction, difficulté, culpabilité, mal-être, échec, et j’en passe.

Pourtant il existe plusieurs astuces qui peuvent transformer votre diète en un moment de paix intérieur et de réussite personnelle. Vous pouvez vous sentir bien tandis que vous accomplissez votre objectif minceur.

Je vous dévoile dans cet article les 3 habitudes qui me permettent de rester zen lorsque je sculpte mon corps 🙂

Les périodes ou je décide de perdre un peu de graisse sont pour moi de véritables moment de plaisir, et j’espère que mon aide vous aidera à en faire autant.

Le meilleur régime pour perdre du poids

Les médias nous ont rentré dans la tête que pour perdre du poids, il fallait impérativement se mettre au régime, en d’autres mots, se priver et souffrir physiquement et psychologiquement de la faim.

Pas très zen tout ça…

En effet, quand on s’intéresse un peu au sujet, on découvre vite les méfaits cachés des régimes :

  • mauvaise humeur
  • stress
  • problèmes de transit
  • faim
  • irritabilité
  • effet yoyo
  • mauvaise haleine

Mais se mettre au régime, c’est priver son corps des apports nécessaires à son bon fonctionnement.

Les régimes peuvent donc entraîner des troubles bien plus graves comme :

  • Dépression
  • Carence en vitamines ou en acides gras essentiels
  • Perte de masse musculaire
  • Stérilité
  • Problèmes cardiaques
  • etc …

Comme je ne cesse de le répéter sur mon blog, le meilleur régime, c’est pas de régime du tout !

La solution, c’est donc de réorganiser la façon dont vous mangez pour pouvoir vous régaler à tous les repas, avec des aliments qui vous plaisent, et des plats qui vous permettent de vous sentir bien tout en perdant du poids, sans vous en rendre compte.

Oui, c’est vraiment possible !

Voici mon astuce pour perdre du poids naturellement, en respectant mon corps, tout en restant zen.

Le régime paléo-moderne : comment s’inspirer des hommes pré-historiques pour perdre du poids

Vous connaissez peut-être le régime paléolithique.

Ce n’est pas un régime restrictif comme ceux dont j’ai parlé, mais plutôt une façon de s’alimenter qui permet de revenir à une alimentation plus adaptée à notre corps.

En effet, comme vous pouvez le lire dans mon article sur le régime paléolithique, durant des millions d’années, nos ancêtres se sont nourris avec ce qu’ils trouvaient dans la nature.

Nos changements d’habitudes alimentaires, qui sont malheureusement responsables des pathologies modernes et de l’obésité, sont très récents. Ils datent de quelques milliers d’années, ce qui est ridicule par rapport aux millions d’années d’habitudes alimentaires qui ont construit petit à petit le corps de l’Homme que nous sommes aujourd’hui.

Ainsi, notre corps est encore adapté à l’alimentation de nos ancêtres.

Nous devrions nous alimenter de la même façon que le faisaient les hommes des cavernes, c’est à dire avec un régime de type chasseur-pêcheur-cueilleur.

Tous les produits industriels dont l’étiquette n’est lisible que par un chimiste confirmé doivent être éliminés.

Le régime paléo n’est pas un régime privatif, c’est plutôt une façon de s’alimenter qui respecte parfaitement notre physiologie.

De plus, on y mange à sa faim sans jamais se priver.

Ce style d’alimentation ne sert pas qu’à perdre du poids, c’est la meilleure alimentation possible pour être en bonne santé.

Mais qu’est ce que le régime paléo-moderne ?

C’est le nom que j’ai donné à mon propre régime alimentaire.

Manger exclusivement paléo est difficile, car nous sommes aujourd’hui confrontés à des problèmes que ne connaissaient pas nos ancêtres.

En voici quelques-uns :

Les habitudes sociales

Ce n’est pas toujours facile de manger paléo lorsqu’on est avec des amis qui ne connaissent pas ce style d’alimentation. Le même problème se pose lorsque l’on n’est pas seul à faire la cuisine, que l’on mange chez des amis, ou au restaurant.

Les habitudes économiques

Les hommes des cavernes n’avaient qu’à se servir aux branches des nombreux arbres fruitiers, ou à pêcher et chasser, pour trouver leur nourriture. Je ne dirais pas qu’elle était gratuite car ils l’a payaient quelques fois au prix de leur vie, mais c’est encore une différence à prendre en compte.

Manger bio, manger sain, manger des produits de qualité, c’est aujourd’hui bien plus difficile qu’il y a quelques millions d’années.

En effet, mis à part les prix des aliments sains et biologiques qui sont plus élevés, il faut aussi trouver une ferme ou aller chercher des œufs sains, un producteur de baies et fruits biologiques, et un producteur de viande saine (venant d’animaux nourris à l’herbe, pas aux antibiotiques).

Tandis que nos ancêtres passaient leur temps à chercher de la nourriture, nous avons aujourd’hui d’autres activités et vous n’avez peut être pas le temps de cuisiner longuement pour tous vos repas.

Se faire plaisir

Enfin, l’alimentation moderne nous offre tellement de nouveaux produits délicieux et de recettes savoureuses qu’il serait à mon avis dommage de s’en priver juste pour pouvoir se venter d’être un « pur paléo ».

Ainsi, mon régime paléo-moderne, c’est privilégier une alimentation de type paléolithique, mais en acceptant de manger un repas « moderne » de temps en temps.

Évidement, dans ces repas modernes, il faudra rester au maximum éloigné des produits industriels bourrés d’additifs chimiques et vous allez quand même privilégier une alimentation saine et équilibrée.

Cependant, vous pourrez vous faire plaisir avec des plats composés d’aliments interdits dans le régime paléo mais qui sont tout de même bons pour la santé et dont vous êtes sûrement fans.

(Rendez-vous sur mon article détaillé sur le régime paléolithique pour en savoir plus à ce propos : Le régime paléo : chassez la graisse et vivez mieux)

En mélangeant des plats paléo, avec des plats modernes, vous êtes sûr de garder un métabolisme qui brûle constamment la graisse, mais sans jamais avoir faim. Tout en vous régalant à chaque repas 🙂

Vous pouvez par exemple remplacer uniquement vos petit-déjeuner par du paléo, ou uniquement vos diners, ça marche aussi !

Ce style alimentaire associé à une activité physique fait des miracles.

Réappropriez-vous votre corps

Bougez

Pour rester zen pendant votre perte de poids, rien de tel que de vraiment rentrer en relation avec vous-même.

Pour cela, j’utilise régulièrement le sport et la méditation.

Le sport a le pouvoir de vous faire maigrir, mais aussi de vous faire ressentir votre corps.

Lorsque vous aurez pris l’habitude d’en faire régulièrement, vous ne pourrez plus vous en passer.

En ressentant votre corps de l’intérieur, vous prenez conscience que ce n’est pas qu’un simple véhicule, mais que celui-ci fait partie intégrante de vous et que vous avez la responsabilité d’en prendre le plus grand soin.

Lorsque vous faites attention à lui, il vous en remercie et vous vous sentez bien à tout point de vue.

SI vous êtes sédentaire, avec beaucoup de poids à perdre, vous devez commencer tout doucement pour ne pas choquer votre corps et pour ne pas perdre toute motivation dès la première séance.

Vous allez évoluer tout doucement vers un planning qui vous conviendra.

Que vous vouliez maigrir ou conserver un corps en bonne santé, le sport est indispensable et vous vous en rendrez vite compte.

On parle souvent des bienfaits physiques du sport, qui permet de brûler les calories et vous aider à maigrir, mais on oublie souvent de parler du principal d’après moi : vous reconnecter à votre corps. C’est en étant à l’écoute de vos sensations que vous réussirez à maigrir sans difficulté.

Méditez

Prenez chaque jour au moins 15 minutes pour vous retrouver seul avec vous même.

Soyez à l’écoute. Respirez profondément. Inondez chaque partie de votre corps de conscience, apprenez à écouter vos sensations. Cela s’appelle la présence et vous devriez être connecté à cet état tout au long de votre journée.

En vous connectant à votre être, vous évacuez toutes les tensions, et vous vous sentez vraiment vivant.

Si rester 15 minutes sans rien faire vous fait peur, voici d’autres activités qui me permettent de me retrouver régulièrement avec moi-même :

Les étirements

Un jour sur deux, je prends au moins 45 minutes pour étirer tout mon corps. Cela permet d’entretenir la souplesse, mais également de faire baisser votre tonus musculaire et votre pression artérielle. En portant toute votre attention sur votre corps, cela vous rend présent.

Essayez, vous vous sentirez si bien après une séance entière d’étirements que vous ne pourrez plus vous passer de ce moment.

Si vous avez du mal à vous endormir, faites cette séance le soir avant de vous coucher et je vous garantie que vous dormirez bien.

La cuisine

Si vous prenez le temps d’apprécier chaque chose que vous faites, en vous concentrant sur toutes les sensations que vous éprouvez en cuisinant, c’est une bonne manière de profiter des bienfaits de la méditation en restant pleinement conscient du moment présent.

Profitez-en pour découvrir la cuisine de nouveaux ingrédients en vous intéressant aux différentes recettes du régime paléo par exemple.

Dégustez vos repas

Lorsque vous mangez, ne faites que manger.

Si vous avez des problèmes de poids, ce conseil vous aidera beaucoup.

Prenez le temps de déguster vos repas, utilisez vos 5 sens pour profiter pleinement de chaque bouchées. N’allumez pas la télévision en mangeant, profitez de ce moment si précieux.

En mangeant moins vite, et en faisant plus attention à ce que vous mangez, vous mangez moins car la satiété arrive plus vite qu’en étant obnubilé par la télévision, et vous digérez mieux vos aliments. Ce qui permet de mieux les assimiler.

Pour rester zen, prenez votre temps

Si vous appliquez mes conseils pendant votre perte de poids, vous prendrez plaisir à retrouver votre corps et à en prendre soin.

Profitez de chaque instant et prenez aussi votre temps pour changer vos habitudes.

Si le régime paléo vous tente, commencez par manger un plat de ce type une fois de temps en temps, puis vous finirez peut-être par ne vouloir manger que des aliments de ce type en voyant les effets qu’à ce régime alimentaire sur vous.

Ne reprenez pas le sport trop brutalement. Si vous sortez faire une marche ou un footing, faites moins d’effort que ce que vous êtes capable de faire. Les premières séances doivent être faciles !

En commençant doucement, vous irez plus loin, plus facilement, et surtout durablement.

Dans tous les domaines, c’est souvent la constance de l’action qui fait la différence entre ceux qui échouent et ceux qui réussissent.

Si vous voulez perdre du poids, agissez petit à petit, et profitez de chaque instants. Car il n’y a pas de chemin qui mène au bonheur. Le bonheur est sur le chemin.

Cet article participe à l’évènement “3 actions indispensables pour être zen au quotidien” qui est organisé par Habitudes Zen. Si vous avez aimé ce billet, cliquez sur ce lien : j’ai aimé cet article !

Merci 🙂 Vous pouvez aussi laisser un commentaire ci-dessous avec vos remarques ou questions.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • maigrir zen

5 commentaires

  1. Très bon article !
    J’aime bien ton approche paléo-moderne; c’est un peu le type d’alimentation que je suis actuellement.
    C’est également sympa que tu aborde la méditation et les étirements qui sont en effet de très bonne chose pour le corps.
    Je vais de ce pas ajouter ton blog à mes flux RSS 😉

  2. Bonjour Roman et bienvenue sur ce blog.

    Merci pour ton commentaire je suis content que cet article t’ai plu.

    A bientôt,

    Geoffrey

  3. Bonjour Geoffrey,

    Le nom que tu as donné à ton régime : paléo-moderne, est vraiment très original. Concernant notre alimentation, il fallait y penser comme tu l’as fait et remonter le temps pour comprendre et pouvoir réparer les erreurs de temps modernes.

    J’aime bien l’idée qu’en réalité, pour maigrir il ne faut pas souffrir. Tu donnes l’essentiel, tu donnes la solution : « nous sommes ce que nous mangeons » et nous pouvons être minces et toniques comme nous étions au début de nos origines. Il suffit d’adopter la bonne alimentation.

    Et tu as bien spécifié un point très important qui peut être appliqué d’ailleurs dans tout domaine. Pour réussir un objectif il faut être constant.

    Je « m’écoute » en ce moment même quand je t’écris. Et le « verdict » en ce qui concerne ton article est pour moi très clair : « Approuvé » !

    D’ailleurs je viens de parler de ton article, à ma sœur Cécilia aussi.

    Continue comme ça Geoffrey, il est très bien ton blog.

    Bon courage !

    Bien amicalement,

    Sorin

    • Bonjour Sorin et bienvenue ici 🙂

      Merci pour ton commentaire et pour tes encouragements.

      Si tu t’écoutes même en écrivant ton texte, alors tu appliques parfaitement ce que je conseille : rester présent pour vivre à 100% chaque moment et en tirer le maximum de plaisir, bravo !

      Merci aussi pour ton partage 🙂

      Bon weekend

  4. Bonjour Geoffrey,
    Sans le savoir je pratique le régime paléo, quoique je n’aime pas ce mot « régime » qui fait trop penser à privation.
    Je préfère parler de nutrition ou d’alimentation saine.
    Comme tu le dis il est plus difficile de manger paléo aujourd’hui qu’il y a même 100 ans.
    Tous les aliments subissent soit les pesticides, soit des transformations et adjonction de produits très mauvais pour le corps. (je passe sur les détails).
    Heureusement qu’il y a des personnes, comme toi, qui nous rappelle les bonnes façons d’agir pour garder la ligne.
    A tout bientôt.
    Danièle

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*