Vous êtes ici: Accueil > Bien manger > Mangez-vous vraiment plusieurs kilos de sel par an ?

Mangez-vous vraiment plusieurs kilos de sel par an ?

Vers la fin des années 90, la consommation de sel des Français avoisinait les 10 grammes par jour et par personne, soit une consommation annuelle de plus de 3,5 kg.

Aujourd’hui nous savons que le sel a un effet dévastateur sur l’organisme et l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a décidé de limiter la consommation de sel des Français à 5 grammes par jour.

Voici plus d’information sur les méfaits du sel et les conseils pour réduire votre consommation de sel.

Les méfaits du sel sur la santé

L’organisme n’a besoin que de 2 à 3 grammes de sel par jour, soit à peine 1 kg par an, ce qui veut dire que nous consommons 3 fois la dose recommandée.

Or cette surconsommation impacte négativement notre santé puisqu’elle est à l’origine de nombreuses pathologies telles que :

  • l’hypertension,
  • les maladies cardiovasculaires,
  • l’obésité,
  • les accidents vasculaires cérébraux,
  • la rétention d’eau et les œdèmes,
  • les infarctus,
  • l’ostéoporose,
  • les cancres digestifs.

D’un point de vue esthétique, une forte consommation de sel accélère le développement de la cellulite et la rend difficile à déloger.

La rétention d’eau engendrée par le sel fait également exploser vos mensurations. Si vous mangez beaucoup de sel et que vous arrêtez, vous vous en rendrez vite compte par le tour de cuisses qui va chuter rapidement.

Limiter sa consommation de sel

Le sel est très présent dans les aliments industriels et nous avons la fâcheuse habitude de saler nos plats alors que ces derniers ont été cuisinés avec du sel.

Pour diminuer votre consommation de sel, il est essentiel de limiter les plats préparés industriels, le fast-food et les aliments tels que les chips, la charcuterie ou les gâteaux apéritifs.

Ça tombe bien, ce sont ces mêmes aliments qui sont en grande partie responsables de vos problèmes de poids…

Au quotidien, préférez les aliments sains, bruts et non transformés.

Cuisinez vous-même vos repas et préparez votre déjeuner si vous n’avez pas la possibilité de rentrer chez vous.

Lorsque vous cuisinez, n’hésitez pas à remplacer le sel par des épices.

Ces dernières ont de nombreuses vertus aussi bien gustatives que pour la santé puisqu’elles aident au bon fonctionnement de l’organisme.

Les épices et les aromates sont aussi nombreux que variés et incluent : ail, oignon, persil, ciboulette, thym, poivre, curcuma, cardamome, cannelle, noix de muscade, paprika, piment, cumin, etc.

Autres conseils : ne laissez pas votre salière à table, apprenez à lire les étiquettes et évitez les produits vendus sous forme de conserves, leur teneur en sel étant très élevée.

Si vous avez l’impression que les aliments n’ont pas de gout si vous ne rajoutez pas de sel, il y a deux solutions : achetez des aliments biologiques qui ont naturellement plus de gout, ou alors c’est votre habitude au sel qui est la responsable.

Dans ce dernier cas, diminuez votre consommation de sel et le gout des aliments reviendra rapidement !

 

2 commentaires

  1. bonjour,j ai 43 ans,je fais tres attention,cote sel ,faire du sport,merci pour tout ces renseignements.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*