Vous êtes ici: Accueil > Bien manger > La boulimie

La boulimie

La boulimie est une maladie qui appartient à la famille des troubles alimentaires.

C’est un trouble psychiatrique qui touche près de 3% des jeunes femmes. La boulimie est particulièrement virulente chez les adolescentes et les jeunes adultes. Elle reste excessivement rare chez les hommes.

Reconnaitre la boulimie

La boulimie se caractérise par des crises boulimiques. Ces crises sont nombreuses. Dans les cas de boulimie les plus sévères, il peut y avoir jusqu’à 15 crises par jour. La boulimie se caractérise par :

  • Une envie de manger incontrôlée,
  • L’ingestion excessive d’aliments de toutes formes,
  • Rarement, les vomissements non provoqués.

En revanche, la véritable boulimie n’inclut pas la consommation de diurétiques ou de laxatifs. La boulimie est une cause de surpoids voire d’obésité. Cette pathologie est souvent confondue avec l’hyperphagie qui se caractérise par une hyperalimentation contrôlée.

La boulimie peut-être causée par une mauvaise relation avec la mère, le refus de voir son corps changer, de grandir et de devenir adulte mais aussi par le stress ou les événements de la vie.

Soigner la boulimie

Avant de soigner la boulimie il faut :

  • Analyser le degré d’intensité de la maladie,
  • Savoir si la personne souffrant de boulimie veut vraiment être prise en charge,
  • Évaluer l’impact de la boulimie sur l’organisme et la santé afin de choisir le bon traitement.

Traiter la boulimie passe par une prise en charge comportementale et une rééducation nutritionnelle. La prise en charge comportementale s’attarde sur l’acceptation de la maladie mais aussi des changements de son corps. La prise en charge nutritionnelle va aider le ou la patiente à perdre du poids en réapprenant à manger et à équilibrer ses repas.

Boulimie et anorexie

De plus en plus, certaines patientes présentent des troubles combinant anorexie et boulimie. Dans ce cas, la phase d’anorexie se caractérise par la consommation excessive d’aliment suivie de vomissements provoqués. La consommation de diurétiques et de laxatifs est fortement utilisée tout comme la pratique excessive d’activités physiques.

Recherches qui ont permis de trouver cet article:

  • boulimie
  • boulimie et gros ventre
  • la boulimie et sport

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*