Vous êtes ici: Accueil > Bien manger > Attention aux TRANS !

Attention aux TRANS !

Nous le savons tous : les acides gras trans et la perte de poids ne font pas bon ménage.

Les acides gras trans font partie de notre alimentation moderne.

Puisqu’ils sont consommés depuis déjà plusieurs années, les professionnels de la santé peuvent affirmer que les acides gras trans sont à l’origine de nombreuses pathologies cardio-vasculaires et de cancers.

Pour préserver son capital santé et notre ligne, il est donc essentiel de limiter notre apport en acides gras trans.

Voici mes conseils pour y parvenir.

Acides gras trans : état des lieux

Les acides gras trans représentent en moyenne 1,3% de l’alimentation des Français.

Chez les jeunes générations, et plus particulièrement les 15-35 ans, ils peuvent représentés jusqu’à 4% de l’alimentation alors qu’au-delà de 2% les risques pour la santé sont avérés.

Les effets des acides gras trans sur l’organisme

Que les acides gras trans soient chimiques ou d’origine animal, leurs conséquences sur la santé sont particulièrement négatifs. Une surconsommation d’acides gras trans :

  • augmente les risques du cancer du sein et du cancer du colon,
  • augmente le taux de cholestérol,
  • accroit les risques de maladies cardio-vasculaires,
  • accroit les risques de maladies cardiaques.

Les acides gras trans chimiques sont des substances non-naturelles et donc mal assimilées par l’organisme.

Notre corps va stocker les acides gras trans au lieu de tenter de les digérer.

Au passage, il stockera également la majorité des graisses absorbées lors du même repas causant ainsi une prise de poids.

Comment limiter sa consommation d’acides gras trans

Les acides gras trans chimiques sont les plus nocifs.

Ils sont présents dans une très large majorité des plats cuisinés industriels. Il est donc primordial de privilégier les aliments bruts ou ceux qui n’ont été que très peu transformés.

Il suffit de lire les étiquettes pour repérer les produits contenant des acides gras trans (huile végétale hydrogénée). Il est souvent écrit « huile végétale », ce qui est un synonyme. Si il est écrit huile végétale non hydrogénée, ce ne sont pas des trans puisque l’huile est encore à l’état naturelle !

Les acides gras trans sont beaucoup utilisés dans les produits industriels car ils permettent d’augmenter le temps de conservation, de donner un meilleur aspect à la nourriture, de modifier la texture de l’aliment, et tout ça à moindre coût.

On trouve aussi des gras trans dans les biscuits, les bonbons, les viennoiseries, les pâtes à tarte ou à tartiner, les chocolats industriels, les pâtisseries commerciales, les céréales, les barres, la margarine, mais aussi certains aliments « santé » des rayons des supermarchés, etc…

Sachez que la liste des ingrédients sur les étiquettes est toujours classé par quantité. Ainsi, plus les gras trans sont au début de la liste, plus le produit en contient.

Prenez le temps de cuisiner vos repas et même vos gâteaux, c’est meilleur à la fois au goût et pour la santé.

Les acides gras trans d’origine animale sont moins nocifs.

En effet, parce qu’ils sont naturels, le corps parvient à les digérer et les éliminer. Sachez qu’il faut tout de même limiter la consommation d’acides gras trans naturels.

On les retrouve dans les produits laitiers entiers et dans les charcuteries.

Pour aider notre organisme à mieux assimiler les acides gras trans, il est impératif de toujours les consommer avec modération et accompagnés d’une belle assiette de légumes riches en fibres.

Évitez les acides gras trans au maximum, surtout ceux qui sont chimiques, et vous perdrez beaucoup plus facilement du poids ! De plus, vous améliorerez votre santé et votre bien-être.

2 commentaires

  1. Bonjour Geoffrey,

    Merci pour cette superbe explication au sujet des graisses et notamment des trans,

    Les graisses ne sont pas à éliminer de notre alimentation, l’exemple avec la Chrononutrition dans laquelle on consomme des graisses dès le matin,

    Cependant il est important de savoir faire la part des choses, et cet article donne de très bonnes informations à ce sujet 🙂

    • Bonjour David et merci pour ton message !

      Je suis parfaitement d’accord, les graisses ne sont surtout pas à éliminer ! Mon article parle uniquement des gras trans qui n’ont rien avoir avec les bonnes graisses, j’espère que tu l’avais bien noté.

      Geoffrey

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*